Comment se déroule un enterrement catholique ?

Tout au long de sa vie, l’homme est soumis à des règles. Même après la mort, il existe des procédures qui doivent être respectées par les vivants, dont la famille et les amis proches. Souvent, cette obligation est d’ordre administratif ou encore religieux. À travers cet article, découvrez comment se déroule l’enterrement selon les règles de la religion catholique.

Les rites

Avant de mettre en revue la procédure d’enterrement catholique, il est important de signaler que cette religion d’origine romaine dispose de plusieurs rites qui la différencient des autres religions comme le judaïsme ou le bouddhisme. D’une part, il concerne l’utilisation de quelques matériels. D’autre part, il y a la réalisation de gestes particuliers. Pour ce qui est des matériels, le curé fait régulièrement appel à des bougies pour les rites de la lumière. En d’autres termes, il place plusieurs bougies autour du cercueil du défunt. Par ailleurs, l’eau bénite faite aussi de la panoplie utilisée au cours de l’enterrement. En ce qui concerne les gestes, le curé exerce le signe de la croix sur le front, la poitrine et les deux épaules en guise de matérialisation de la Sainte Trinité.

Le déroulement de la procédure

En principe, cette cérémonie funéraire commence à l’église. Ainsi, le curé procède d’abord par une procession d’entrée poursuivie par un petit discours d’accueil. Ensuite, il y a la liturgie précédée par le rite de la lumière. Après cette étape considérée comme préliminaire, il est maintenant temps de passer au vif du sujet. En fait, il s’agit de l’absolution de tous les péchés du défunt. Lors de cette étape, le représentant de l’église demande personnellement à Dieu d’absoudre les fautes commises par ce dernier de son vivant. Le but est ici de lui donner un laissez-passer pour le paradis. À noter que cette demande d’absolution comprend le rite où l’on brûle l’encens. Avant que le cercueil sorte de l’église, une bénédiction est réalisée par tous les proches qui ont assisté à cette cérémonie.

La tradition

Dans la doctrine de la religion catholique, l’enterrement se fait en général par l’inhumation. Pourtant, de plus en plus de pratiquants sont tentés par les rituels d’autres religions comme l’hindouisme. Alors, l’incinération est choisie au détriment de la traditionnelle mise en terre. Afin de respecter la dernière volonté du défunt ou des membres de sa famille, le curé se doit de trouver un compromis entre cette volonté et les règles de l’église. Par conséquent, en cas d’incinération ou de crémation, la vase funéraire doit être enterrée pour être en conformité avec la tradition catholique.

Quel message mettre sur une gerbe ?
Pompes funèbres : quelles sont les prestations obligatoires ?